E385

LA FACE CACHÉE DE L’ALIMENTATION TRANSFORMÉE“ Que ton alimentation soit ta médecine „ — Hippocrate (460-370 av. J.C.)
“ Les lèvres de la sagesse sont closes, excepté aux oreilles de la raison „ — Hermès Trismégiste
ACCUEIL
ADDITIFS
CHERCHER
ARTICLES
LIVRES

IMPRIMER

E384 Citrates d’isopropyle E386 EDTA disodique, Ethylène-diamine-tétra-acè…
E385Non Bio.Autorisé dans l’UE.
EDTA calcio-disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique

L’EDTA ou acide éthylène diamine tétraacétique est un acide artificiel, ainsi que ses dérivés comme la version calcio disodique E385, une liaison chimique avec du calcium et du sodium [1,4,9,9″,26,27]. Sa principale caractéristique chimique est son fort pouvoir chélatant (ou complexant) par lequel il forme des complexes métalliques très stables [21a,20,27,28] (ce qui selon fr.Wikipedia.org en fait un poison [21a]) ; sa capacité à “enrober” les métaux lui permet toutefois d’être utilisé en médecine dans le traitement des empoisonnements aux métaux lourds [9,9″,27,28].

DÉFINITIONS ET DONNÉES OFFICIELLES

Les avis sont partagés : l’additif est parfois rapporté comme inoffensif, ou inoffensif sous la DJA (Dose Journalière Admissible) [26,27,6,9], mais aussi parfois déconseillé ! [9″,11,12,25] Les effets adverses présentés peuvent interpeler :

– L’innocuité cancérologique ne serait pas établie [25,23]
– il peut endommager les reins [23,28,12]
– être reprotoxique, fœtotoxique [21b,23]
– reprotoxique et mutagène (littérature scientifique compilée par le RTECS américain) [22]
– peut être dangereux pour les jeunes enfants [9′,9″]
– cytotoxique (toxique pour les cellules), potentiel génotoxique [21b,9′,9″]
– altération du métabolisme, du métabolisme cellulaire, de l’équilibre minéral [1,9′,12], …

A fortes doses : vomissements et diarrhées, spasmes abdominaux ou crampes musculaires, sang dans les urines [1,4,9,9″,12,28]. La substance pure peut causer de la sensibilisation cutanée [20].

› DJA [info.] : 0 – 2,5 mg./kg. de masse corporelle/jour.

› Régimes spéciaux : Porc/viande vraisemblablement absents.

L’EDTA est fabriqué à partir de matières premières connues pour être toxiques ou cancérigènes : le cyanure, le formol (dit formaldéhyde), et le méthanol [5,24,21b]. Il est exclu, avec tous ses dérivés, de la filière d’alimentation biologique dans l’Union Européenne comme aux Etats-Unis (angl. organic food) [30,31].

Dans la filière classique, l’EDTA est listé comme agent de rétention de la couleur, antioxydant, conservateur et séquestrant par le Codex alimentarius [13a] et peut être ajouté à de nombreux aliments à concurrence de 25 mg/kg pour les spiritueux (jamais contraints à l’étiquetage des additifs) jusque 1000 mg/kg dans les édulcorants [13b].

L’EDTA est très utilisé aux Etats-Unis où plusieurs variantes de l’additif existent [13c]. L’UE n’autorise que l’EDTA calcio disodique que l’on peut trouver dans des denrées comme certaines matières grasses tartinables, des légumineuses, champignons et artichauts en conserve, certaines viandes transformées thermiquement et des sauces émulsionnées [15d]. Les mayonnaises de l’HORECA vendues au comptoir ainsi que les vinaigrettes de fast-food contiennent souvent de l’EDTA.

On le trouve aussi dans les produits cosmétiques [17], certains pharmaceutiques [18,19], ou encore comme agent chélateur dans le traitement de l’eau [5] …
EDTA calcio-disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique (E385)
L’EDTA est très utilisé dans les mayonnaises et les vinaigrettes … [29]

Tweet DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l’exactitude, ni l’exhaustivité des sources sélectionnées n’est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l’absence totale d’erreur ou d’omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adresse. Merci.

Quelques Additifs Illustrés

On dit parfois qu’une image vaut 1000 mots.

Les illustrations qui suivent, accompagnées de leurs courts descriptifs, n’ont pas pour but de faire peur mais d’inviter à un regard plus critique sur l’alimentation transformée.

Toutes ces informations sont vérifiables.

Les colorants alimentaires, E100 à E182

Colorants alimentaires,colorants pétrochimiques,E100..180,E100-E180,E100 à E180,additif
Près d’un colorant sur deux est dérivé d’hydrocarbures. Extraits jadis de goudron de houille, aujourd’hui pétrochimiques, ils sont presqu’unanimement suspectés de dérèglements latents chez l’enfant comme l’hyperactivité, les déficits de l’attention, la baisse des résultats scolaires et de la sociabilité.
Certains sont suspectés de cancérogénicité. Tout colorant alimentaire peut être un produit de la nanotechnologie.
Parents, cette courte vidéo (5 min.) vous inspirera peut-être une très bonne résolution.

Les amidons modifiés, E1400 à E1452

amidons modifiés,amidons modifiés,amidons,amidon,E1400-E1452,additifs,additif
Bien qu’à l’origine le terme ‘modifié’ ne désignait pas les OGM, des matières premières transgéniques comme le maïs, la pomme-de-terre ou le blé sont très vraisemblables car les OGM sont commercialement très compétitifs, en plus d’être invisibles (jamais étiquetés).
Ces matières premières sont ensuite modifiées chimiquement le plus souvent (sinon enzymatiquement ou physiquement). La chimie recourt à des principes actifs toxiques comme l’oxyde de propylène ou l’acétate de vinyle.

Les huiles minérales de qualité alimentaire
E905a, E905d, E905e, E905f, E905g

Huile mintérale de qualité alimentaire,E905a,E905d,E905e,E905f,additif
Une huile minérale est un extrait hydrocarbure utilisé principalement comme huile moteur et autres lubrifiants mécaniques.
Le label « de qualité alimentaire » proposé dans l’alimentation transformée est adopté après un abondant raffinage de cette huile. — Utilisée notamment comme agent de glaçage.

La litholrubine BK, E180

Litholrubine BK, E180, Fuchsine lithol BK, CI 15850, D&C red 7, additif
Cette encre pétrochimique est le classique magenta des imprimantes domestiques à jet d’encre.
Qualifiée de colorant alimentaire par le Codex alimentarius, elle est autorisée dans l’Union Européenne pour teindre des croûtes comestibles de fromage (réglement UE 1129/2011).

Le noir de carbone, E152

Noir de carbone, E152, additif
Résidu polluant à l’état brut de la combustion domestique et des moteurs diésel, il est utilisé industriellement pour noircir les pneus et fabriquer des encres d’imprimantes laser (toners). Il est traité et “purifié” dans l’alimentation transformée pour être utilisé comme colorant.

Le dioxyde de soufre, E220

Dioxyde de soufre, E220, Anhydride de l’acide sulfureux, additif
Ce gaz toxique des cheminées d’usines et des émanations volcaniques est responsable des pluies acides. C’est aussi la molécule de base des fameux sulfites (E220..228).
Normalisé comme conservateur et antioxydant, il est notamment utilisé dans les vins [info.], les sodas noirs [info.], et les abricots séchés.

Le formol (dit formaldéhyde), E240

Formaldéhyde,formol,aldéhyde formique,méthanal,E240,additif
Mieux connu comme conservateur de cadavres d’animaux et d’humains, le formol (solution aqueuse commercialisée) est renommé formaldéhyde (forme brute gazeuse) pour raison commerciale.
Toxique et cancérigène il est interdit dans l’Union Européenne, mais des traces (max. 0,1% selon le règlement UE 231/2012) sont présentes dans une douzaine d’additifs autorisés.

Le nitrate de potassium ou salpêtre, E252

Nitrate de potassium, Nitrate de potasse, Nitrate potassique, Salpêtre, E252, additif
Connues depuis le moyen-âge sous le nom de salpêtre, ces fibres blanches duveteuses ont une longue histoire dans la fabrication de la poudre à canon et la conservation de la viande, de laquelle on ignorait encore vraisemblablement la cancérogénicité. Aujourd’hui synthétiques, elles étaient à l’époque extraites des murs des caves et des lieux sombres et humides.

L’urée (dite carbamide), E927b
Echantillon d’urine, urée, carbamide, E927b, additif
L’urée, renommée plus commercialement carbamide, est le principal déchet évacué par l’urine.
Qualifiée d’agent de traitement des farines au Codex alimentarius, elle est en pratique dans l’Union Européenne utilisée dans les chewing-gums sans sucre et les produits de blanchiment des dents.

Les origines ténébreuses (traces fécales)
E234, E424, E428, E441, E457, E920, E1103
Image manquante.
La gélatine E428 ou E441, la nisine E234 et l’invertase E1103 peuvent contenir de petites quantités de coliformes (théoriquement moins de 100/gr.) ; un coliforme est une bactérie d’origine fécale.
L’alpha-cyclodextrine E457 est produite avec l’enzyme transgénique CGTase sur des sirops d’amidon hydrolysés. Le gène codant de cet OGM est dérivé d’un bacille de la flore fécale.
E920 contient l’acide aminé L-cystéine qui, bien que d’origine naturel, peut être biosynthétisé à partir de bactéries transgéniques d’origine fécale (E. coli).

Le péroxyde d’acétone, E929

Péroxyde d’acétone,E929,additif
Cet explosif presqu’aussi puissant que le TNT, a de par sa fabrication simple, accessible, et sa difficulté de détection, une histoire connue dans l’armement artisanal de terroristes (photo non-contractuelle) — Agent de traitement des farines.

Le Propylène glycol, E1520

Propylène glycol,Propanediol,Propane-1,2-diol,Méthyl glycol,E1520,additif
Composé chimique artificiel aux applications nombreuses et très diverses, c’est notamment un anti-gel pour avions, le principe actif des nouvelles cigarettes électroniques, un fumigène de spectacles et discothèques et un principe actif létal pour pièges à coléoptères.
Vu et utilisé dans ou sur une denrée comme agent humectant, dispersant, de glaçage et de blanchiment.

L’ammoniaque
E150c, E150d, E239, E503, E510, E527, …

Hydroxyde d’ammonium,Liqueur ammoniacale,E120,additif
L’ammoniaque est notamment un produit ménager très caustique, efficace pour nettoyer et dégraisser. Près d’une trentaine d’additifs dérivés d’ammoniaque sont aujourd’hui commercialisés, comme le Caramel au sulfite ammoniacal E150d régulièrement ingéré par les enfants dans les sodas noirs, ou encore l’hydroxyde d’ammonium E527, formé avec près de 30% de gaz ammoniac.

L’huile de soja thermo-oxydée, E479b

Huile de soja thermo oxydée, TOSOM, E479b, additif
Esters glycériques d’acides gras contenant près de 10% d’huile de soja oxydée par chauffage, ce qui peut être assimilé à 10% d’huile de friture usée — Vu et utilisé comme émulsifiant.

La cochenille, E120, et la gomme laque, E904

Cochenille,Dactylopius coccus,E120,additif
Standardisés comme colorant et agent de glaçage, les matières premières de ces additifs sont des insectes parasites des plantes, respectivement Dactylopius coccus (photo) et Laccifer lacca.

La cellulose transformée (E469), le pullulane (E1204), le béta-carotène (E160a(iii) ) et le lycopène (E160d(iii) )

Cochenille,Dactylopius coccus,E120,additif
La cellulose transformée et le pullulane sont biosynthétisés avec des champignons pathogènes des plantes et opportunistes sur l’homme (Trichoderma longibrachiatum et Aureobasidium pullulans).
Le béta-carotène et le lycopène, variantes ‘iii’, sont biosynthétisées avec un champignon saprophyte (i.e. qui se nourrit de matières organiques en putréfaction), parasite des plantes et transgénique dans sa version alimentaire (Blakeslea trispora, photo). Sur l’étiquette, les variantes ‘i’, ‘ii’, etc. sont généralement passées sous silence.

E comme Erreur ?

Etc., Et caetera.
Le Codex alimentarius définit sa liste officielle internationale des additifs alimentaires comme une liste ouverte. De fait, ces dernières années, elle a crû lentement mais régulièrement au rythme d’un ou deux nouveaux additifs par an.
Personne n’a jamais arrêté une affaire qui marche, et son moteur c’est nous malgré nous, ou qui mange sans contrôle.

POUR CONCLURE

La grande majorité de ces additifs illustrés est, avec de nombreux autres, exclue de la filière biologique, à l’exception d’une poignée comme le dioxyde de soufre, le salpêtre et la gélatine.
Manger bio, avec vigilance, c’est manger sain

• Plus de 350 additifs alimentaires autorisés dans l’U.E.,
quelques 50 dans la filière d’alimentation biologique,
• Pas de pesticides toxiques sur les fruits et légumes,
• Pas d’additifs transgéniques (OGM),
• Pas de denrées ionisées (irradiées),
• Respect du cheptel animal, de son alimentation et de sa médication, et donc de la qualité de ses produits : œufs, laits, fromages, yaourts, … y compris le miel !
Logo alimenation bio européenne

Listes des additifs à imprimer
Mémos portefeuille à sortir pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
S’informer pour manger et vivre mieux
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.comSite optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker

— 140 000 visiteurs / mois (02-2018). Total 2010–2018 par extremeTracking.com : 4 780 000+ —
www.additifs-alimentaires.net — 2004-2018 — © Tous droits réservés — Webmaster/contact