E337 Tartrate double de sodium et de potas… E339 Phosphates de sodium, Orthophosphates…
 
 
E338
Douteux
Autorisé dans l'UE. Non Bio.
Acide phosphorique, Acide orthophosphorique
Toxicité Selon certaines sources, il n'y aurait pas de danger dans les concentrations utilisées et sous la DJA (Dose Journalière Admissible) [

23,4,6

], tandis que d'autres mettent en garde contre une surconsommation courante, particulièrement chez l'enfant [

9",24,25

] – Attention aux sodas ! [

24

].

Par l’acide phosphorique, le phosphore entre dans l'organisme sous forme minérale. S’il y en a trop, cela peut éliminer du calcium osseux menant à de l'ostéoporose [

24,26,2,10,12

].
A haute dose ou en consommation régulière, les enfants [

24,25,2

], les femmes enceintes ou ménopausées et les athlètes [

24

] seraient les plus exposés.

Certaines sources rapportent aussi, à haute dose ou en consommation régulière, des troubles de fonctionnement des reins, des calculs rénaux [

21a,26

], des déséquilibres du rapport phosphore/calcium dans l'organisme [

9,9',9",21b,26,25

], de l'hyperactivitéL'hyperactivité se manifeste aussi par des déficits de l'attention, des résultats scolaires, voire de la sociabilité chez l'enfant. [

22,9',9"

], des perturbations digestives [

1,2,9',9"

].


DJA *Dose Journalière Admissible. Cliquer pour info. : 0 - 70 mg./kg. de masse corporelle/jour [14].
   Valeur pour l'acide phosphorique et les phosphates E338..343
Description L'acide orthophosphorique ou simplement phosphorique est un acide minéral obtenu par traitement de roche de phosphate de calcium par l'acide sulfurique ou par un procédé de combustion de phosphore. Le phosphore, symbole P, est la matière première pour la production de phosphates, PO43- [

25,21a

].
 
Définitions officielles :
 
Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
Additif listé (remListé = Aurorisé. Définition absente..) [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. Additif listé (remListé = Aurorisé. Définition absente..) [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration.
Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimen-
taires et des médicaments.
Additif listé (remListé = Aurorisé. Définition absente..) [

13c,13e

].

· Formule chimique : H3PO4

· Synonymes : Phosphate d'hydrogène, Acide monophosphorique

· CAS : 7664-38-2

 
Résidus officiels :
 
Sulfates (≤ 1500 mg/kg), chlorures (≤ 200 mg/kg, exprimés en chlore), traces (i.e. ≤ 10 mg/kg chacun) d'acides volatils, de fluorures, de nitrates, de plomb, de mercure, de cadmium et d'arsenic [

15f

].
Commentaires L'acide phosphorique pur est une substance corrosive, nocive par ingestion et par contact voire par inhalation [

3,20

]. En tant qu'additif, l'aspect corrosif d'E338 est peut-être moins à craindre en consommation régulière que d'autres effets secondaires avérés comme les complications rénales ou la perte de calcium osseux [

ndr.

]. E338 est officiellement autorisé dans de très nombreuses denrées et boissons [

15d

], c'est notamment un ingrédient récurrent du Coca-Cola et d'autres sodas [

27,24

].

Des chercheurs américains ont interrogé 465 personnes pour lesquelles une insuffisance rénale avait été récemment diagnostiquée et ont constaté à partir de la description de leur régime alimentaire qu'à partir de deux verres de Coca journalier, le risque d'insuffisance rénale est multiplié par deux. Il en est de même avec le Coca "Light" [

21a

].

La façon dont les reins excrètent l'acide phosphorique se fait par liaison avec du calcium provenant des os, ce qui peut provoquer leur porosité et leur fragilité, augmentant ainsi le risque d'ostéoporose. Une étude, publiée dans les Archives de pédiatrie et de médecine de l'adolescence en 2000, a montré que de jeunes adolescentes athlétiques buvant des Colas étaient exposées à cinq fois plus de risques de fracture des os que d'autres filles n'en consommant pas [

12

].

L'acide phosphorique est également présent hors de l'alimentation industrielle, comme dans les cosmétiques [

17

], les pharmaceutiques [

19,18

], les détergents, le traitement des métaux (anti-rouille, décapage, nettoyage et polissage) [

12,21a

].
Acide phosphorique, Acide orthophosphorique (E338)
De par l'acide phosphorique qu'ils contiennent, des sodas sont parfois utilisés comme anti-rouilles.
Sources  
Mises-à-jour
Site optimisé avec
Get Firefox
Brasero.kazeo.com
eXTReMe Tracker
 
Contact : webmasterGadditifs-alimentaires.net