E384 Citrates d'isopropyle         E386 EDTA disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate …
 
 
E385
Toxique
Autorisé dans l'UE. Non Bio.
EDTA calcio-disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique
Les avis sont partagés : l'additif est parfois rapporté comme inoffensif, ou inoffensif sous la DJA (Dose Journalière Admissible) [

26,27,6,9

], mais aussi parfois déconseillé ! [

9",11,12,25

] Les effets adverses présentés peuvent interpeler :

– L'innocuité cancérologique ne serait pas établie [

25,23

]
– il peut endommager les reins [

23,28,12

]
– être reprotoxique, fœtotoxique [

21b,23

]
– reprotoxique et mutagène (littérature scientifique compilée par le RTECS américain) [

22

]
– peut être dangereux pour les jeunes enfants [

9',9"

]
– cytotoxique (toxique pour les cellules), potentiel génotoxique [

21b,9',9"

]
– altération du métabolisme, du métabolisme cellulaire, de l'équilibre minéral [

1,9',12

], ...

A fortes doses : vomissements et diarrhées, spasmes abdominaux ou crampes musculaires, sang dans les urines [

1,4,9,9",12,28

]. La substance pure peut causer de la sensibilisation cutanée [

20

].
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 2,5 mg./kg. de masse corporelle /jour [14].

Régimes spéciaux : Porc/viande vraisemblablement absents.

  L'EDTA ou acide éthylène diamine tétraacétique est un acide artificiel, ainsi que ses dérivés comme la version calcio disodique E385, une liaison chimique avec du calcium et du sodium [

1,4,9,9",26,27

]. Sa principale caractéristique chimique est son fort pouvoir chélatant (ou complexant) par lequel il forme des complexes métalliques très stables [

21a,20,27,28

] (ce qui selon fr.Wikipedia.org en fait un poison [

21a

]) ; sa capacité à "enrober" les métaux lui permet toutefois d'être utilisé en médecine dans le traitement des empoisonnements aux métaux lourds [

9,9",27,28

].
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour obtenir les dernières mises à jour.)
 
Règlement UE 231/2012 : Définition de l'additif. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
[Additif listé (remListé = Autorisé. Définition absente..)] [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives : Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. [Additif listé (remListé = Autorisé. Définition absente..)] [

14

].
U.S. Food and Drugs Administration : Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. [Additif listé (remListé = Autorisé. Définition absente..)] [

13c

].
Résidus
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Traces de métaux lourds, de plomb, de mercure et d'arsenic [

15b,15f

].
 

· Nom chimique : Éthylènediaminetétracétate de calcium disodium

· Formule chimique : C10H12O8CaN2Na2.2H2O

· Stabilité, incompatibilités : voir [20], [5]

· Synonymes : Calcium disodium édétate

· FDA (CFR title 21) : 172.120 Calcium disodium EDTA

· CAS : 60-00-4 (EDTA, acide éthylene diamine tétra acétique), 62-33-9 (EDTA calcio-disodique)

 
L'EDTA est fabriqué à partir de matières premières connues pour être toxiques ou cancérigènes : le cyanure, le formol (dit formaldéhyde), et le méthanol [

5,24,21b

]. Il est exclu, avec tous ses dérivés, de la filière d'alimentation biologique dans l'Union Européenne comme aux Etats-Unis (angl. organic food) [

30,31

].

Dans la filière classique, l'EDTA est listé comme agent de rétention de la couleur, antioxydant, conservateur et séquestrant par le Codex alimentariusProgramme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). [

13a

] et peut être ajouté à de nombreux aliments à concurrence de 25 mg/kg pour les spiritueux (jamais contraints à l'étiquetage des additifs) jusque 1000 mg/kg dans les édulcorants [

13b

].

L'EDTA est très utilisé aux Etats-Unis où plusieurs variantes de l'additif existent [

13c

]. L'UE n'autorise que l'EDTA calcio disodique que l'on peut trouver dans des denrées comme certaines matières grasses tartinables, des légumineuses, champignons et artichauts en conserve, certaines viandes transformées thermiquement et des sauces émulsionnées [

15d

]. Les mayonnaises de l'HORECA vendues au comptoir ainsi que les vinaigrettes de fast-food contiennent souvent de l'EDTA.

On le trouve aussi dans les produits cosmétiques [

17

], certains pharmaceutiques [

18,19

], ou encore comme agent chélateur dans le traitement de l'eau [

5

] ...

EDTA calcio-disodique, Ethylène-diamine-tétra-acètate calcio-disodique (E385)
L'EDTA est très utilisé dans les mayonnaises et les vinaigrettes ... [29]
Sondage de satisfaction :  ☞
Listes des additifs à imprimer
 Mémos utiles à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
 Mieux connaître l'alimentation transformée et mieux réagir
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  1 600 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2014 — webmaster@additifs-alimentaires.net