Additifs alimentaires La face cachée de l'alimentation transformée   “ Que ton alimentation soit ta médecine „ —  Hippocrate (460-370 av. J.C.)Hippocrate le grand ou Hippocrate de Cos est un médecin et philosophe grec, considéré traditionnellement comme le « père de la médecine ».
  “ Une alimentation optimale est la médecine de demain „ —  Dr. Linus PAULING (1901-1994)Confrère et ami d'Albert Enstein en son temps, Linus Carl Pauling était chimiste et physicien américain.
Du nombre des premiers chimistes quantiques, il reçut le prix Nobel de chimie en 1954 pour ses travaux sur la nature de la liaison chimique, et le prix Nobel de la paix en 1962 pour sa campagne contre les essais nucléaires, devenant ainsi l'une des deux seules personnes à avoir reçu un prix Nobel dans deux catégories différentes (l'autre étant Marie Curie).
 
E102 Tartrazine         E105 Jaune solide
 
 
E104
Très toxique
Non Bio. Autorisé dans l'UE.
⌊ Autorisations ⌋
Jaune de quinoléine, Jaune de quinoline
Génotoxique, potentiellement cancérigène, y compris ses résidus de production, neurotoxique potentiel (peut légalement être fabriqué et vendu sous forme de laque d'aluminium), source d'hyperactivité [

1,2,3,9,9',9"

][

22,26,32

].

Plus rarement, manifestations allergiques sur des personnes sensibles, symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires, asthme. Les personnes allergiques à l'aspirine, aux salicylates, peuvent être exposées [

23

][

1,6,9,9',9",12,21a

][

26

], ...

Les enfants sont exposés à de l'hyperactivité (symptômes classiques: ne tient pas en place, déficits de l'attention, parfois des résultats scolaires, de la sociabilité), l'association avec d'autres additifs comme les benzoates E210..215 peut la déclencher ou l'amplifier [

21b,21a

][

23

][

9",9',12,10,8

].
Pour les autorités, le contrôle revient aux parents : depuis 2009 les colorants E102, E104, E110, E122, E124 et E129 doivent être étiquetés avec mention « Peut avoir des effets indésirables sur l’activité et l’attention chez les enfants » [

27

].
 

DJA (remLa Dose Journalière Admissible et son évaluation : cliquer pour infos rapides..) : 0 - 10 mg./kg. de masse corporelle / jour.

Régimes spéciaux : Porc / viande vraisemblablement absents.

  Composé artificiel pétrochimique, jaune ou vert, issu de l'indane-1,3-dione (dérivé de l'indane, composé commun des goudrons) ; l'additif peut être mélangé avec de l'aluminium pour former une laque.
Définitions officielles   (Connectez-vous aux références pour les dernières mises à jour.)
 
Définition de l'additif selon le Règlement UE 231/2012. Les instances européennes abrogent désormais la majorité des lois nationales sur les additifs.
Eur-lex.europa.eu est le site de l'accès au droit de l'Union Européenne.
Le jaune de quinoléine est préparé par sulfonation de (quinolyl-2)-2- indane-dione-1,3 ou d’un mélange constitué de deux tiers environ de (quinolyl-2)-2-indane-dione-1,3 et d’un tiers de [

(méthylquinolyl-6)-2

]- 2-indane-dione-1,3. Le jaune de quinoléine est constitué essentiellement de sels de sodium d’un mélange de dérivés disulfonés (majoritaires), monosulfonés et trisulfonés du dérivé mentionné ci-dessus et de matières colorantes accessoires associées à des composants non colorés, principalement du chlorure de sodium et/ou du sulfate de sodium. …/… L'utilisation de laques aluminiques de ce colorant est autorisée [

15f

].
Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives. Comité international mixte FAO/OMS d'experts sur les additifs alimentaires. Voir source [

14

] › INS number 104
U.S. Food and Drugs Administration. Agence américaine gouvernementale responsable de la régulation des aliments, des compléments alimentaires et des médicaments. Voir source [

13e

] › Title21 Part.Section 74.1710

Résidus autorisés
 
Règlement UE 231/2012 : Extrait de la section « Critères de pureté » de l'additif. Matières colorantes accessoires (≤ 4%), composés organiques autres que les matières colorantes : { méthyl-2-quinoléine, acide méthyl-2-quinoléinesulfonique, acide phtalique, diméthyl-2,6-quinoléine, acide diméthyl-2,6-quinoléine sulfonique 9 (≤ 0,5% au total) } et (quinolyl-2)-2-indane-dione-1,3 (≤ 4 mg/kg), matières extractibles à l’éther (≤ 0,2%), matières insolubles dans l’eau (≤ 0,2%), amines aromatiquesSe dit d'un composé présentant un ensemble de propriétés physiques et chimiques comparables à celles du benzène. primaires non sulfonées (≤ 0,01% exprimées en anilineL’aniline, ou aminobenzène, est une amine primaire aromatique (au sens chimique du terme, sans rapport avec l'aromatique culinaire !) dérivée du benzène, elle est toxique pour l'homme et l'environnement. Lien Wiki.), arsenic (≤ 3 mg/kg), plomb (≤ 2 mg/kg), mercure (≤ 1 mg/kg), cadmium (≤ 1 mg/kg)  [

15f

].
 

· Formule chimique : C18H9N Na2O8S2 (composant principal)

· Stabilité, incompatibilités : voir [20], [5]

· Synonymes : Colorant alimentaire jaune CI no 13, Food Yellow 13, D&C Yellow No. 10, C.I. 47005, ...

· FDA (CFR title 21) : 74.1710

· CAS : 8004-92-0

 
Diverses sources rapportent encore parfois que le jaune de quinoléine est interdit dans des pays comme la Norvège, les Etats-Unis, l'Australie, et le Japon [

1,4,9,9',23,8,10,12

], il faut savoir qu'en 2013 la mondialisation de l'alimentation et la puissance de ses acteurs, comme le Codex alimentarius, l'ONU et la FAO pour ne citer qu'eux, ont eut raison de bien des interdictions. Par ailleurs, à de rares exceptions près, tous les pays européens doivent aujourd'hui uniformiser leurs additifs sur les directives de l'Union (voir [

15f

]), la Norvège ne fait pas exception [

29

]. Aux Etats-Unis, l'additif est interdit dans l'alimentation seulement et autorisé dans les médicaments [

25

], il est "réhabilité" en Australie [

24

], seul le Japon semble encore aujourd'hui l'exclure [

30

].

Le jaune de quinoléine est listé comme colorant au standard international du Codex alimentariusLe Codex Alimentarius est un programme commun de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Créé en 1963, c'est lui qui élabore les normes alimentaires internationales. [

13a

] ; il est autorisé dans l'U.E. seul et avec d'autres colorants dans le fromage fondu, les confitures, gelées et marmelades, les pâtes à tartiner, les produits de la pêche traités, certains spiritueux comme américano, bitter vino, et bitter soda [

15d

], et divers produits de la malbouffe comme les glaces, les confiseries, les plats préparés, etc. [

9,26,31

].
Les personnes souhaitant éviter cet additif (et les colorants pétrochimiques en général) se méfieront plus particulièrement des spiritueux, qui ne sont pas contraints d'étiqueter les additifs ajoutés (dérogation légale).

On le trouve aussi dans de nombreux pharmaceutiques et produits cosmétiques (parfums et eaux de Cologne, dentifrices, produits capillaires, rouge-à-lèvres, etc.) sur lesquels il peut être renommé C.I.47005  [

19,17

].
DÉCHARGE : Les fiches des additifs sont fournies à titre informatif et sous réserve que ni l'exactitude, ni l'exhaustivité des sources sélectionnées n'est garantie, ni même, en ce qui concerne la synthèse qui en est faite, l'absence totale d'erreur ou d'omission. Pour réagir ou signaler une erreur, vous pouvez utiliser cette adressewebmaster@additifs-alimentaires.net. Merci.
Listes des additifs à imprimer
    Mini mémos à consulter pendant vos courses
Livres pour aller plus loin
    Mieux s'alimenter et mieux réagir devant l'alimentation industrielle
Médicalistes
Hébergeur associatif de listes de discussion
et de sites web dans le domaine de la santé
CarnetCool.wordpress.com
Site optimisé avec
Get Firefox
eXTReMe Tracker
 
— Visiteurs  3 000 000+  ExtremeTracking.com —
www.additifs-alimentaires.net — © Tous droits réservés – 2005-2017 — Webmaster/contact
Si vous aimez ce site et que vous êtes satisfait du service offert, vous pouvez si vous le souhaitez soutenir le projet en faisant un don